INFOPOL - Bureau d'analyses macro-economiques

Impact macroéconomique d’ un APE sur le Sénégal

Cette étude parue sur la série Reflexions et Perspectives de l’ISRA met l’accent sur l’impact macroéconomique d’un éventuel APE sur le Sénégal entre l’union européenne et les régions Afrique caraibes Pacifique (ACP). Le Modèle d’Equilibre Général Calculable (MEGC)MIRAGE a été appliqué pour réaliser cette étude.

L’objectif de cette étude c’ est d’évaluer les effets des politiques de libéralisation commerciale sur le revenu réel, le commerce bilatéral et les dynamiques sectorielles, pour cela nous avons eu recours, à travers l’utilisation du modéle MIRAGE grâce à la base MacMap, à une approche en équilibre général qui est le cadre théorique indiqué pour ce type d’évaluation.

La mise en place d’un APE entre l’Union européenne et les régions ACP, entraîne un tournant important dans les relations commerciales entre les deux zones. Ces relations commerciales devront être adaptées aux contraintes juridiques de l’organisation Mondiale du commerce (OMC).

Le résultat principal de notre étude, montre que, Quel que soit le degré de flexibilité, les APE contribuent à des pertes de revenus réels pour le Sénégal. Et ces pertes sont d’autant plus importantes que la flexibilité est moindre, car les APE augmentent le caractère distorsif des différents niveaux de protection.
Les résultats révélent qu’en plus de la détérioration des temes de l’ échange, la signature des APE va participer à la dégradation de la balance commerciale du Sénégal qui s’accompagnera de pertes de ces recettes douanières représentant une part importante des recettes fiscales.

Devant de telles perspectives peu rassurantes, les pays ACP doivent surtout, dans leur négociations, insister sur le volet développement des APE pour que l’appui par l’UE du processus d’intégration et de renforcement de capacité de la région prévu dans ce cadre soit conséquent. La compensation des pertes de recettes douanières, la mise en place de conditions propices au développement économique, l’amélioration de l ’infrastructure publique, le renforcement de l’intégration régionale, l’amélioration de la compétitivité des secteurs porteurs de croissance et le développement des exportations, la mise en place de politique commerciale favorable à l’agriculture constituent les principaux points d’un registre accompagner les APE dans leur mise en oeuvre.

16 avril 2008

Toutes les actualités

Route des hydrocarbures, BP 3120 Dakar (Sénégal) | Contact | Informations sur le site | Plan du site |