INFOPOL - Bureau d'analyses macro-economiques

L’État se réfugie derrière les « dépenses prioritaires »

Le gouvernement du Sénégal s’était engagé à régler la question de la dette intérieure. Malgré l’aide de ses partenaires, il n’a pas pu tenir sa promesse. Abdoulaye Diop, ministre d’Etat, ministre de l’Economie et des finances, donne un délais d’une semaine pour régler définitivement le problème.

Cet article de Sud Quotidien du mercredi 04 février 2009, peut être consulté sur :

http://www.sudonline.sn/spip.php?article16426

5 février 2009

Toutes les actualités

Route des hydrocarbures, BP 3120 Dakar (Sénégal) | Contact | Informations sur le site | Plan du site |