INFOPOL - Bureau d'analyses macro-economiques

PRIX À LA CONSOMMATION DE L’UEMOA : Une hausse mensuelle de 0,5%

L’Indice harmonisé des prix à la consommation (Ihpc) du mois de février 2008, a enregistré une hausse mensuelle de 0,5%. Comparés à leur niveau de l’année dernière, les prix à la consommation se sont accrus de 5,5%. L’inflation sous jacente s’est inscrite en hausse de +0,2% en rythme mensuel et de +6,0% en glissement annuel.

Le tableau retraçant la situation des prix à la consommation du mois de février 2008 pour les pays membres de l’Uemoa impute la hausse mensuelle de 0,5 % notée en partie au fonction « meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer ». L’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ands) avance que les prix de cette fonction ont enregistré une croissance mensuelle de 1,9%, en février 2007, tiré par la hausse de 4,0% des prix des meubles, articles d’ameublement, tapis et autres revêtements de sol. En glissement annuelle, les prix de cette fonction se sont accrus de +4,5%.

La fonction « produits alimentaires, boissons non alcoolisées » qui a enregistré une augmentation de 0,9% a également contribué à la hausse de l’indice des prix à la consommation. L’Ihpc met cette situation en liaison avec les variations des prix des « fruits » (+5,3%), des « céréales non transformées » (+4,8%), des « poissons et autres produits frais de la pêche » (+3,0%) et des « légumes frais » (+1,7%). Selon l’Ansd qui est un démembrement du ministère de l’économie et des finances, les baisses de 4,9% des prix de la viande de bœuf et de 2,8% des « produits alimentaires non classés ailleurs » n’ont pas pu inverser l’orientation haussière de la fonction. L’agence confirme que « la récente hausse des prix du riz, consécutive au renchérissement du fret, explique en grande partie la tendance haussière des céréales en février 2008 ». S’agissant des fruits, l’Agence nationale de la statistique et de la démographie dans la dernière Ihpc pour les pays membres de l’Uemoa, la croissance mensuelle est liée au retrait progressif des agrumes locaux après trois mois d’abondance. Par rapport au mois de février de l’année dernière, L’Ansd fait savoir que l’indice de la fonction a connu un croît de 10,0%.

Les services de transport sont eux aussi dans cette tendance haussière. L’indice harmonisé des prix à la consommation montre qu’ils ont enregistré une hausse de 0,8% liée à la majoration de 1,7% des carburants et lubrifiants. L’Ansd avance que les prix des transports se sont situés à 7,7% au dessus de leur niveau de février de l’année dernière. Pour ce qui est du renchérissement des boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants, l’Ands le justifie par le relèvement mensuel de 3,1% des prix de « autres excitants ». Ainsi comparés à leur niveau de février 2007, les prix de la fonction sont ressortis à +0,7%. S’agissant la fonction « restaurants et hôtels », elle continue son évolution sur la même lancée. Ses prix ont progressé de 0,3% en rythme mensuel. L’Ansd fait savoir qu’ils se sont inscrits en hausse de 8,8% en glissement annuel. Pour ce qui est l’indice des « biens et services divers », il a cru de 0,1% par rapport au moins de janvier 2008 et s’est apprécié de 2,6% comparativement à la même période en 2007.
La fonction « enseignement », « santé » et « communication » n’a pas tellement contribué à la hausse de l’indice des prix à la consommation. D’après l’Ansd, elles n’ont pas enregistré de variations sensibles de prix au cours du mois de février 2008. Par rapport à la période correspondante en 2007, « si les prix des services de la communication sont demeurés stables, ceux de l’enseignement ont crû de 7,9% contrairement à ceux de la santé qui sont en baisse de 0,6% ». Une tendance qu’ont emprunté les prix des « articles d’habillement et chaussure » et des « loisirs et cultures » qui, selon l’Ansd, ont chacun fléchi de 0,3% en rythme mensuel. Par rapport au de février 2007, ce démembrement du ministère de l’économie et des finances avance que, les prix de cette fonction sont ressortis respectivement à +0,7% et –2,0%. Dans cet indice harmonisé des prix à la consommation, les prix des services « logement, eau, électricité et autres combustibles », vont certainement calmer les consommateurs. Selon l’Ansd, ils ont connu un repli mensuel de 0,1%. Ainsi, comparé au mois correspondant de l’année précédente, les prix de ces services sont restés stables.
L’analyse globale de l’évolution de l’indice harmonisé des prix à la consommation du mois de février 2008, révèle que l’inflation sous jacente s’est inscrite en hausse de +0,2% en rythme mensuel et de +6,0% en glissement annuel. En février 2008, l’Agence nationale de la statistique et de la démographie informe que les prix des produits locaux et ceux importés ont augmenté respectivement de 0,2% et de 1,6% par rapport au mois de janvier 2008. Avant d’ajouter que les prix de ces produits enregistrent une hausse, respectivement, de 5,0% et 7,1% sur douze mois.

Source : sudonline du 11 mars 2008

16 avril 2008

Toutes les actualités

Route des hydrocarbures, BP 3120 Dakar (Sénégal) | Contact | Informations sur le site | Plan du site |