INFOPOL - Bureau d'analyses macro-economiques

Campagne de commercialisation de l’Oignon : Gel des importations à partir d’aujourd’hui

Près de 76.717 tonnes d’oignons sont attendus pour cette présente campagne dans la Vallée et la commercialisation du produit local a fait l’objet de différentes mesures d’accompagnement.

C’est ainsi qu’il a été décidé, entre autres, le gel des importations à partir d’aujourd’hui (1er avril) jusqu’au 31 Août : 5 mois sans importations pour permettre aux producteurs de la Vallée d’écouler leur produit sans concurrence.

La campagne de commercialisation 2007 - 2008 de l’oignon local a été lancée mercredi dernier, à la base de la Saed, à Nianga, dans le département de Podor. Les différents acteurs, en présence de l’administrateur de l’agence de régulation des marchés (Arm) et des autorités de la région ont eu une large concertation sur les prévisions de production de la Vallée pour la présente saison et les dispositions à prendre dans la perspective de favoriser un bon déroulement de la campagne de commercialisation et les prix à appliquer. Les prévisions de productions d’oignons de la Vallée ont été estimées à 76 717 tonnes et les prix aux producteurs ont été fixés à 135 FCFA, le kilo (bord champs), et à 175 FCFA le kilo (rendus sur les marchés). Le prix du kilogramme d’oignon local a été également fixé à 200 FCFA au maximum au niveau des parcs à oignons (chez les détaillants).

Des mesures d’accompagnement ont été également prises dans la perspective de faciliter l’écoulement du produit local. Il s’agit notamment du gel des importations d’oignons à partir du 1er avril (aujourd’hui) jusqu’au 31 août prochain. D’autres initiatives ont été également préconisées, notamment la sensibilisation des organisations de producteurs (Op) au niveau de leurs bases sur les bonnes pratiques à prévaloir (qualité, respect des prix, ensachage, étalement des évacuations), le suivi du marché par l’Arm et l’inventaire des stocks tous les mercredis. Il y a aussi l’installation de comités de veille sur les prix au niveau des 11 points de vente identifiés au niveau de la vallée, ainsi que la tenue dans les meilleurs délais, d’un atelier d’élaboration du manuel de procédure de gestion des infrastructures de stockage en vue de leur mise à disposition aux potentiels utilisateurs (les producteurs).

Au titre des prévisions pour la prochaine campagne d’oignon local, la nécessité de la tenue d’un lancement de la campagne de production à l’instar de ce qui se fait pour la commercialisation a été retenu, ainsi qu’une implication souhaitée (ou d’un retour) de la caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (Cncas) sur la filière oignon comme c’est le cas avec le Corad et le Pader. Il y a aussi que l’opportunité de veiller sur la disponibilité des semences à temps ainsi que sur leur qualité, et l’évolution de l’interprofession oignon vers le modèle du genre de celle de la tomate ont été retenus.
Les différents acteurs ont été ainsi exhortés à s’impliquer activement afin de rendre efficace et efficiente l’application de ses différents engagements.

Source : Le Soleil du 1er avril 2008

16 avril 2008

Toutes les actualités

Route des hydrocarbures, BP 3120 Dakar (Sénégal) | Contact | Informations sur le site | Plan du site |